En 2018, le RGPD ou GDPR (règlement Général sur la protection des données) a bousculé les pratiques marketing et l'email marketing n'échappe pas à cette révolution !
Vous faites de la collecte de leads ? vous animez une base prospect ? Que vous passiez par une agence ou réalisiez vous-même vos campagnes e-mailing d'acquisition, vous êtes concernés par cette nouvelle règlementation européenne.
Il est bien entendu toujours parfaitement légal d'envoyer des emails en vue de recueillir des leads. Nous vous donnons ici quelques conseils simples et pratiques pour vous assurer que vos campagnes resteront conformes en 2019... En fonction de la nature de vos campagnes CRM, vous devez garder à l'esprit quelques points essentiels lorsque vous effectuez des envois dans un environnement "post RGPD".

RGPD : les grands principes qui s’appliquent à l’emailing d’acquisition

3 grands principes sont à prendre en compte pour la création et la gestion de vos campagnes d’emailing d’acquisition :

LA TRANSPARENCE

Dans le message délivré à l’internaute, dans son consentement, mais aussi dans son droit à obtenir et à gérer ses informations.

L’INTÉGRITÉ ET LA CONFIDENTIALITÉ DES DATAS

Le traitement des données collectées, leur encryptage et leur transfert doit être entièrement sécurisé.

LA LIMITATION DE LA CONSERVATION

Les données collectées ne peuvent pas être conservés plus longtemps que la finalité pour laquelle elles sont traitées.

Bien appliquer le RGPD aux emails de collecte

Case pré-cochée pour l’envoi futur d’offres commerciales lorsqu’un utilisateur crée un compte, promesse d’une offre promotionnelle en échange de l’inscription à une newsletter, etc… Autant de pratiques désormais totalement bannies dans le cadre d’une campagne d’emailing « propre ».  Le RGPD réaffirme de façon stricte le principe de la CNIL qui n’autorise pas le fait de conditionner une offre à une inscription ! 

Soigner la structure et le contenu de l’email… 

La création de l'email doit impérativement prévoir deux parties distinctes pour ne pas contraindre un internaute à s'inscrire pour bénéficier de l'offre :

1

Zone d'inscription à la newsletter

Une zone réservée uniquement pour l'inscription à la newsletter de l'annonceur. Elle est placée de préférence en haut de l'email mais peut être intégrée en 2ème bloc comme ici.
2

Zone relayant l'offre ou l'actualité

Il peut s'agir d'une ou plusieurs zones dans la créa de votre email. Elle n'est en aucun cas liée à l'inscription à la newsletter.

Inscription

L’inscription doit être parfaitement transparente. Les mentions d’inscriptions au dessus du champ réservé à l’email doivent être très claires et plus grosses qu’auparavant.
« En cliquant dans l’email, j’accepte de recevoir les newsletters et actualités de X »

Accès sans inscription

Un lien permettant aux destinataires d’accéder au site sans s’inscrire doit apparaître dans les mentions légales. Par exemple :
 » En cliquant dans l’email, vous acceptez de recevoir les newsletters et offres exclusives de X. Si vous souhaitez accéder au site sans vous inscrire, vous pouvez cliquer ici. Vous pourrez à tout moment vous désinscrire des offres exclusives et des newsletters de X via le lien de désinscription présent en bas de toutes les communications email. »

Welcome email

L’email de collecte sera obligatoirement suivi d’un email de bienvenue rappelant que l’internaute s’est inscrit à la newsletter et devra comporter un lien de désabonnement explicite.

Avant RGPD

Faire glisser le séparateur à droite.

Après RGPD

Faire glisser le séparateur à gauche.

Attention au traitement des données collectées

A priori, vous n'avez pas attendu le RGPD pour en tenir compte, mais fini les envois de bases avec les données en clair et par email ! Les bases de données doivent impérativement être encartées, protégées par des mots de passe et transférées de manière sécurisée (par exemple via un protocole SFTP).
Sachez enfin que le RGPD n'autorise plus à conserver les informations collectées lorsqu'elles ont été transmises pour intégration dans une base annonceur. Tous vos partenaires devront donc supprimer les leads collectés. Il sera donc impératif d’enregistrer dans vos bases toutes les informations transmises (@, date d'option, sources, etc...) afin de pouvoir répondre à toutes les demandes éventuelles de la CNIL ou de l'internaute.

LE RGPD, une force…

Le RGPD, bien que parfois contraignant dans sa mise en œuvre, vient imposer des bonnes pratiques dans des domaines touchant à des sujets particulièrement sensibles : ceux des données personnelles. Ne considérez pas le RGPD comme un frein, mais plutôt comme un moyen d'optimiser vos indicateurs de performances en allant à la rencontre de prospects mieux qualifiés. Chez Adventure Conseil, nous considérons cette régulation comme un progrès. D'une contrainte nous en tirons une force : celle d'acquérir des prospects beaucoup plus engagés et aptes à se rapprocher plus volontairement des marques de nos annonceurs.

Articles récents

Actualité
11 avril 2019

RGPD : Adventure Conseil s’engage pour ses annonceurs

Stratégie d'acquisition
25 mars 2019

Client ou prospect : Pourquoi adapter vos emails selon la cible ?

Intégration et délivrabilité
7 mars 2019

Emailing : quel contenu pour contourner les filtres anti-spam ?

Actualité
1 mars 2019

FAKE NEWS / PAS FAKE NEWS épisode 1 : RGPD et collecte de leads

Partager cet article