Est-ce que vous avez déjà essayé de rentrer à 15 en boite de nuit pour la première fois ? A priori, Tony à l’entrée risque de vous inviter gentiment à rentrer à la maison ambiancer vos amis avec votre enceinte JBL…

Allez-y en revanche quelques fois seul ou à deux en saluant aimablement le Tony et au bout de quelques semaines, votre nouveau meilleur ami vous claquera la bise et sera ravi de dérouler le tapis rouge à vos partenaires de dance floor !

Ici on parle d’email marketing mais vous avez saisi l’image… Vos amis, c’est la campagne et Tony… les FAI !

Une délivrabilité optimale se fonde sur une bonne réputation expéditeur et une réputation, cela se construit. Lorsqu’un nouveau domaine/sous-domaine est utilisé pour router une campagne d’emailing, et est donc associé à une nouvelle adresse IP ou que vous n’avez rien envoyé depuis plus d’un mois, votre score sender (qui reflète votre bonne réputation) est au plus bas. Envoyer massivement des emails dans ces conditions risque d’entrainer un rejet massif de la part des FAI vers les dossiers SPAM, voire radicalement des blocages.

 

Pour éviter d’être éconduit de la sorte, il est impératif de « chauffer » ses adresses IP. Ce « warm-up » d’adresses IP consiste à réaliser une série d’envois limités qui permet de monter en puissance pour construire sa réputation auprès des FAI. Faites d’une pierre deux coups en profitant de ces envois « échantillonnés » pour A/B tester vos campagnes ! Améliorez ainsi l’efficacité de vos campagnes tout en optimisant leur délivrabilité à moyen et long terme.

Voici 4 éléments à prendre en compte pour un « chauffage » efficace

Soignez la configuration technique

Après avoir paramétré les protocoles DKIM (Domain Key Identified Mail) et SPF (Sender Policy Framework) développés pour rassurer les FAI, mettez en place toutes les possibilités de désabonnement pour les internautes ainsi que les alertes retour de plaintes spam.

Vous pourrez efficacement supprimer les adresses qui souhaitent sortir de vos process d’envoi, une opération à laquelle les FAI sont particulièrement sensibles.

Privilégiez l’envoi à des abonnés familiarisés avec vos campagnes

Adressez vos premières campagnes à des abonnés ayant déjà ouvert des emails lors de vos campagnes précédentes (à 30 ou 90 jours). Cette proportion à ouvrir vos emails vous garantira un meilleur engagement qui vous aidera à améliorer rapidement votre score sender et votre réputation auprès des FAI.

Adaptez le fond de vos premières campagnes

Comme nous l’avons montré dans de précédents articles, certains types de campagnes affichent des taux d’engagement bien supérieurs à d’autres. Les FAI apprécieront un taux d’ouverture important et le prendront en compte pour améliorer votre réputation.

Pour vos premiers envois et accompagner efficacement ce process de réchauffement, privilégiez l’envoi de campagnes qui affichent des scores d’engagement habituellement plus importants auprès de vos prospects : email de bienvenue, temps forts très attendus (black Friday), etc…

Tenez enfin compte de l’analyse de vos premiers tests A/B pour faire monter en charge les campagnes les plus efficaces et affichant les meilleurs taux d’engagement.

Assurez une montée en charge progressive de vos envois

Dans un premier temps, privilégiez des envois réguliers et limités. Évitez l’envoi de « gros paquets » de manière ponctuelle. Concentrez-vous sur de petits volumes (entre 2k et 5k) que vous enverrez à intervalles réguliers (par exemple tous les deux ou trois jours). Si vous ne rencontrez pas de problèmes de délivrabilité au cours de ces premiers envois, intensifiez progressivement votre montée en charge et vos volumes en gardant un œil sur vos KPI’s.

En cas de détérioration de ces derniers et en particulier du taux de délivrabilité, faites une pause et réduisez la voilure… jusqu’à ce que les choses rentrent dans l’ordre puis reprenez votre process de réchauffement.

Ça y est ! Respectez ces différents points et vous et vos adresses IP serez désormais bien chauds. A vous le dance floor libéré et les emails délivrés !

 

Vous avez une question, vous souhaitez être accompagné dans ce process, nos experts en réchauffement click-matiques sont là pour vous accompagner et optimiser vos taux de délivrabilité et ce pour un bon moment.

Articles récents

Intégration et délivrabilité
26 octobre 2021

Soignez votre délivrabilité et évitez les SPAMS

Intégration et délivrabilité
8 octobre 2021

Délivrabilité : N’oubliez pas de chauffer vos adresses IP !

Design
28 septembre 2021

Email d’acquisition : tous les éléments d’un design optimal

Stratégie d'acquisition
16 septembre 2021

6 bonnes questions à vous poser pour une stratégie emailing en bonne santé