L’email BtoC, toujours favori des internautes !

By 15 octobre 2019Actualité

L’email BtoC, toujours favori des internautes !

Le SNCD, l’organisation professionnelle représentative de la data marketing vient de sortir la 13ème édition de son étude EMA (Email Marketing attitude) et le moindre que l’on puisse dire c’est que l’email va bien... Merci !

L'EMA nous en dit plus sur les comportements des internautes vis-à-vis de l’email BtoC et honnêtement, chez Adventure, on peut dire qu’elle nous a régalés ! Debrief...

L’étude confirme ainsi que l’email fait plus que jamais partie de la vie des internautes : 78% d’entre eux possèdent au moins deux adresses mails personnelles et ils y sont particulièrement attachés et fidèles : plus de la moitié des usagers possèdent une adresse mail personnelle depuis plus de 10 ans ! Vous vous verriez quitter un compagnon de 10 ans, vous ?

Du coup, l’email conserve toutes ses lettres de noblesse. Il garde ainsi son statut de support N°1 pour générer du trafic web et reste le canal préféré des internautes pour la communication des enseignes : ils sont 32% à préférer l’email, devant le courrier, le sms et très très loin devant l’alerte sur mobile qui ne recueille que 6% des suffrages !

 

Des vertus drive-to-web certes, mais aussi d’indéniables facultés drive-to-store : l’email demeure le premier vecteur numérique pour inciter clients et prospects à se déplacer en boutique ! C’est même le 3ème support le plus incitatif aux visites en magasins, juste derrière la pub papier et la télévision…

Mais alors là, si on parlait du rapport coût / efficacité ? Allez… gardons les sujets qui fâchent pour un futur article (n’empêche que c’est quand même beaucoup, beaucoup moins cher d’envoyer un mail… on dit ça, on ne dit rien ;-)).

 

Et là vous vous dites : « dis-donc, ils en font pas un peu beaucoup avec leur email chez Adventure ?.. ».

Mais ce n’est pas nous qui l’affirmons, c’est l’EMA ! Et ce n’est pas fini ! On a parlé initialisation et efficacité, mais quelle crédibilité pour ce bon vieil email ? Et bien figurez-vous qu’une fois de plus, c’est pas mal du tout…

Plus de 8 internautes sur 10 consultent leur boite mail tous les jours et ils y accordent une grande importance puisqu’elle est présente et utile dans de nombreux domaines de leur quotidien. Correspondance personnelle ou professionnelle, achats, services en ligne comme la banque, l’emploi, les factures. Du coup, la communication commerciale s’intègre parfaitement dans cet environnement de confiance pour l’internaute. 85% des usagers conservent ainsi les emails qui les intéressent et près de 40% déclarent effectuer un achat à la suite de la réception d’un email commercial. 22% des internautes déclarent aussi faire suivre des emails commerciaux à des proches… allez, envoyez les bons plans !..

ET SI ON PARLAIT CONTENU...

L’étude EMA nous en dit un peu plus sur ce qui fait ouvrir (ou un peu moins ouvrir) un email commercial. Les internautes aiment ainsi lorsque l’objet est original, quand il est personnalisé avec une information personnelle (le nom ou prénom par exemple) ou un picto ou un émoticône 🤗 ! ou encore lorsqu’il y a quelque chose à gagner…

Et finalement, les internautes sont moins sensibles à un avantage client ou une promotion ou encore au simple fait que l’email arrive en inbox et pas en spam ! L’étude révèle enfin que la confiance en la marque qui envoie l’email ou l’identification facile de l’expéditeur ne suffit pas à motiver pleinement les internautes pour les inciter à ouvrir le mail…

 

Une fois ouvert, certains internautes décident malheureusement de quitter des listes d’abonnement. C’est humain après tout… mais l’EMA nous donne quelques indications sur les principales raisons du désabonnement. Pour 65% des répondants, c’est la trop grande fréquence des messages d’un même expéditeur qui incite au départ, suivie de près par la mauvaise adéquation des offres aux attentes des internautes (60%). Le fait de recevoir de trop nombreux emails de manière générale est aussi soulignée par 36% des répondants. On ne le répétera jamais assez : « soyez original » ! Plus d’un tiers des désabonnés invoquent le fait que les messages soient presque tous les mêmes. Un internaute sur cinq déclare enfin se désabonner suite à la déception après un achat !

L’EMA le confirme : l’email commercial n’a pas dit son dernier mot et demeure plébiscité par les internautes qui lui accordent beaucoup d’attention et un bon degré de confiance. Encore faut-il respecter un certain nombre d’éléments qui permettront une efficacité et une délivrabilité optimale !

Articles récents

InfographiesStratégie d'acquisition
13 novembre 2019

6 points clés pour réussir votre jeu concours

Design
25 octobre 2019

Réussissez votre campagne d’emailing Black Friday !

Design
22 octobre 2019

3 conseils pour créer simplement un email responsive

Actualité
15 octobre 2019

L’email BtoC, toujours favori des internautes !