Un email de prospection qui s’affiche mal dans la boîte mail de vos prospects, c’est comme un mauvais DJ dans un mariage... Vous avez beau avoir pensé à tout, au final, on ne retiendra que ça !

La plupart du temps, l’erreur s’est glissée dans le code HTML de l’email (ou en ce qui concerne votre mariage, dans le fait d’avoir voulu faire plaisir à tonton Michel en laissant les platines à son fils 🕺🏼).

Qu’il soit cassé sur un ou plusieurs types de messagerie, la frustration est la même. Vous aviez pourtant tout testé pour une délivrabilité optimale de vos campagnes.

Mais saviez-vous que vous pouvez aussi tester le code HTML de l’email ? C’est souvent l’oublié de la checklist avant envoi d’email.. Et pourtant, cette petite vérification vous permettra d’éviter beaucoup d’écueils.

Une nouvelle fois, nous sommes ravis de vous présenter les meilleurs moyens d’assurer l’affichage complet de votre email. En plus il existe des outils canons et simples pour vous y aider…

➡️ 2 grands points sont à vérifier dans le code HTML de l’email avant de l’envoyer :

1. Vérifier que le code HTML de l’email ne contient aucune erreur

Derrière des offres de rêves et des CTA à faire cliquer le plus réfractaire des prospects se cachent des dizaines de lignes de code. Et il n’est pas rare qu’une erreur se soit glissée parmi l’une d’elles. Une balise HTML mal fermée, l’utilisation de balises non compatibles avec l’emailing, un développeur qui balise… Autant d’éléments (souvent liés aux balises, vous l’aurez compris) qui peuvent directement impacter l’affichage de votre créa.

Sans compter que certaines erreurs peuvent avoir des impacts catastrophiques chez certains fournisseurs de messagerie, mais seront invisibles chez d’autres ou sur certains navigateurs web…

 

Cas d’application sur une simple balise html non-fermée 🧐

Pour vous aider à vérifier le code HTML de votre email, voici quelques outils aussi simples d’utilisation qu’efficaces :

 – http://validator.w3.org

 – https://www.10bestdesign.com/dirtymarkup/

 – https://www.emailonacid.com/

 – https://litmus.com/

 

Cette première vérification, c’est un premier pas vers un affichage optimal de votre email. Mais êtes-vous certain que la méthode d’intégration que vous employez soit la bonne au regard du mode de consultation des internautes ?

2. Affichage sur mobile : votre email a-t’il bien été intégré pour ce device ?

Plus d’un mail sur deux est aujourd’hui consulté sur mobile. Tenir compte de l’adaptabilité de l’email en responsive est donc capital ! Vous avez l’offre de rêve, une base de cliqueurs fous et vous pourtant, vous avez mal géré cette problématique d’intégration qui joue pour moitié dans la conception d’un bon email responsive !

N’oubliez donc pas d’intégrer cette contrainte dans le design de vos campagnes : une structure de mail simple offre la plupart du temps une lisibilité optimale du code HTML sur tous les écrans.

 

Pour tester vos designs sur tous les devices, nous vous recommandons un passage par l’un de ces deux services :

 – https://www.emailonacid.com

 – https://litmus.com/

 

Ces services vous permettront aussi de tester vos campagnes chez la plupart des fournisseurs de messagerie qui, en interprétant différemment le code HTML de l’email, en font varier l’affichage.

L’affichage conditionnel d’éléments en fonction des devices montre que certaines méthodes d’intégration ne sont pas appréhendées de façon homogène sur toutes les messageries. Lorsque certains fournisseurs ne décodent pas certains éléments, ils pourront afficher l’email dans ses deux versions l’une à la suite de l’autre !

Vous souhaitez passer maître dans l’art d’optimiser le code HTML de l’email ?

Suivez le guide…

 – Respectez lors de la phase design un ratio Image / Texte de 60/40. Vous optimiserez votre délivrabilité et votre message restera lisible, même si les images ne se chargent pas ;

 – Pensez aux balises alt et title pour chacune des images ;

 – Attention au poids de vos images. Au-delà du risque d’atterrissage en spam, vous risquez de pénaliser l’UX avec un chargement beaucoup trop long ;

 – Donnez régulièrement à boire à vos intégrateurs. En ces périodes de forte chaleur, ils pourraient se déshydrater et les conséquences seraient dramatiques. Prenez-en bien soin pour garantir une intégration optimale de vos campagnes…

Si malgré tous ces conseils, vous rencontrez des difficultés avec l’affichage de vos emails, le plus simple est encore de nous contacter pour que nos équipes d’intégrateurs (bien hydratés) se penchent sur le code HTML de vos emails.

Articles récents

ActualitéInfographies
8 juillet 2019

5 points clés pour collecter des leads 100% RGPD compliant

Intégration et délivrabilité
5 juillet 2019

Affichage cassé en inbox : les erreurs à éviter dans le code HTML de vos emails

Intégration et délivrabilité
1 juillet 2019

Délivrabilité… Nos conseils avisés pour soigner votre e-réputation !

DesignInfographies
24 juin 2019

7 étapes pour créer un email de prospection performant