politique_cookie

Les données à caractère personnel, on ne les définit plus. Autrefois elles étaient l’eldorado des webmarketeurs, désormais c’est comme une épreuve des poteaux à Koh Lanta sous une pluie tropicale doublée d’un tsunami. Vous l’aurez compris en 2021, c’est la tempête qui s’abat sur notre île digitale.

AMPP est mis en place (si vous ignorez à quoi correspond cet acronyme, allez lire ce brillant article), et comme si ça ne suffisait pas, la politique des cookies est renforcée via la nouvelle directive ePrivacy.

Mais vous le savez, chez Adventure Conseil, les tempêtes, on les affronte. Ici nous allons vous expliquer le fonctionnement des cookies, leur impact mais surtout vous apporter une solution simple pour contourner cette politique tout en respectant la législation.

L’EPRIVACY ET LE RGPD POUR LES NULS

Pardon pour l’adjectif mais si ces deux termes ne vous disent rien du tout, ce petit rappel va vous être essentiel (comme de contacter un bon avocat ou de lire cet autre brillant article sur le RGPD…) :

Comment fonctionne les cookies ?

Dans la forme, ce sont des fichiers textes (assez incompréhensibles pour les non avertis, on vous épargne) qui sont enregistrés sur le device de l’internaute lors de son passage sur un site web. Dans ces fichiers, on va retrouver diverses informations sur l’internaute et sa navigation. Ils ont plusieurs niveaux d’utilité :

  1. Nécessaires : obligatoires pour le bon fonctionnement du site,
  2. Fonctionnels : permettent d’exécuter des fonctionnalités (ex : partage de contenus sur les réseaux sociaux, rester connecté.e…),
  3. Statistiques : permet de mesurer les performances du site,
  4. Personnalisation : permet de personnaliser les contenus selon la navigation de l’internaute et/ou de personnaliser des publicités tierces.

QUEL IMPACT POUR L’EMAILING D’ACQUISITION ?

Google Analytics, Eulerian et bien d’autres, ça vous dit quelque chose ? Vous vous servez forcément de l’un de ces outils pour mesurer les performances de vos campagnes publicitaires. Désormais, si l’acceptation des cookies n’est pas complète ils ne pourront pas identifier les actions du prospect de votre campagne d’emailing.

Ainsi le niveau d’activité remonté sera en fonction du niveau d’acceptation des cookies paramétré par les internautes ciblés.

Ce qui impacte l’analyse des performances de l’opération :

  • Les KPI’s de qualité de trafic (visites, temps passé, taux de rebond…)
  • Les KPI’s de transformation et conversion (lead, devis, panier, ventes)

Nota Bene : nous avons développé une plateforme de monitoring de campagne d’emailing et SMS. En gros, nous savons en temps réel pour chaque campagne menée quels sont les volumes de clics uniques générés et budget dépensé. En réalité c’est beaucoup plus complexe mais comme on a d’autres choses à vous raconter, on va rester focus sur notre sujet.

Aujourd’hui, entre les clics générés via nos campagnes et les sessions réceptionnées sur site, nous observons une déperdition allant de 30 à 60% sur l’ensemble de nos annonceurs. Ces chiffres représentent potentiellement autant de conversions non identifiées. Dès lors, le suivi de la rentabilité d’une campagne devient TRÈS compliqué. À dépense égale, un annonceur peut remonter 50% de ventes ou de leads en moins.

Les taux de conversion ou de transformation d’une campagne peuvent ne pas remplir les objectifs, alors qu’en fait celle-ci est performante. Comment continuer à analyser les KPI après avoir lu tout ça ?

NOTRE SOLUTION POUR SUIVRE LES PERFORMANCES DE VOS CAMPAGNES D’EMAILING ACQUISITION

Vous pourriez appliquer un ratio selon le taux d’acceptation des cookies estimés sur votre site. Mais qui dit ratio, dit donnée approximative, et chez « Adventure », on n’aime pas trop l’à-peu-près.

Nos équipes techniques ont alors recherché la meilleure solution et développé un module facile à mettre en place qui permet de revenir à une attribution des ventes totales. Cette solution respecte 100% des prérequis de l’ePrivacy, RGPD, CNIL et autres acronymes qui font parfois flipper dans notre domaine. On l’a appelé « Tracking S2S ».

Le tracking S2S

Ça claque comme nom de module non ? Si on traduit, c’est un système de traçage « server-to-server » qui permet de s’émanciper de la pose de cookies sur le device de l’internaute en identifiant le partenaire qui a diffusé la campagne – en l’occurrence nous.

Cela fonctionne un peu comme du billard à plusieurs bandes où tout le monde gagne :

Vous l’aurez compris, notre méthode permet d’éviter la tempête.

Avec le tracking S2S, vous bénéficierez d’un suivi et d’une attribution des conversions des campagnes d’email acquisition, sans jamais faire transiter d’informations personnelles concernant le prospect ciblé.

Et si vous n’êtes pas familier.ère avec ce type de solution, nos équipes techniques peuvent vous accompagner dans sa mise en place. Nous vous porterons jusqu’à la finale ! 

Articles récents

politique_cookie Actualité
9 mai 2022

Politique des cookies : comment tracker les ventes et leads de vos campagnes emailing ?

Actualité
6 avril 2022

Apple Mail Privacy Protection, quel impact pour l’email d’acquisition ?

Design
26 janvier 2022

Top templates 2021 : retour sur les 31 meilleures campagnes d’email acquisition !

Intégration et délivrabilité
26 octobre 2021

Soignez votre délivrabilité et évitez les SPAMS